Votre avis

NoteNoteNoteNoteNote
Elise - 24.11.2013
J'ai acheté le combiné gaînant à bretelles. C'est un produit de qualité dont l'effet amincissant est réel. Je suis ravie. Je tiens à remercier le personnel que j'ai pu joindre facilement au téléphone. L'accueil est agréable, les conseils professionnels et la satisfaction de la cliente est recherchée avant tout ! Bravo !

Lire les avis (20) Donner votre avis

Delai de livraison
ECHANGE GAINE VENTRE PLAT
Paiement sécurisé
SENSUEL

LA GAINE DE A à Z

 

Quelques grammes de chocolat ici, de saucisson par là, un bout de fromage qui n’avait rien de si dangereux et bonjour les bourrelets aux endroits où on aurait tout donné pour ne pas les apercevoir. Ce n’est pas un problème pour autant, il existe plusieurs moyens de s’en débarrasser. La première consiste à se mettre gentiment au régime et faire du sport. C’est une technique qui marchera sans aucun doute, mais pas très vite à moins que vous n’ayez à perdre que quelques kilos. La seconde que vous pouvez employer en même temps que la première est d'avoir recours à la gaine amincissante. Les avantages de celle-ci sont nombreux et ...rapides. Si avec l’association sport et régime vous devrez attendre quelques semaines pour voir les premiers résultats, avec la gaine une fois que vous l’avez enfiler le résultat est là. On ne peut que se réjouir des inventions pour le moins géniales de notre époque....Pas vraiment. L’invention est géniale, nul n’en doute, mais de là à dire que nous y avons pensé comme des grands au XXè siècle, ça reviendrait au même que de se vanter de  l’invention de la roue au XXè  siècle. Nos pauvres aïeuls se retourneraient dans leurs tombes. Qu’est qu’une gaine ? Vu les fonctions qu’elle remplit, il serait juste de dire que c’est un corset qui a glissé jusqu’aux hanches.

 

Histoire de la gaine amincissante

 

  Remonter à la renaissance et étudier l'évolution du corset que l’on peut à juste titre considerer comme l'ancêtre de la gaine amincissante serait inutile. Il suffira de mentionner qu tout au long de son existence, le corset n’avait pour but que d’adapter la taille des femmes aux exigences de la mode. Notez que l’on fait allusion à la taille et non aux hanches, car jusqu’au début du XXè siècle c’est le torse de la femme qui était à l’honneur. C’est la seule partie de son corps qu’elle pouvait se permettre non seulement de modeler, mais aussi d’exposer, pour être plus précis cette partie était la taille. En modifiant ou en corrigeant sa taille, la femme corrigeait momentanément sa silhouette et vu qu’elle portait essentiellement des longues robes qui « n’exposaient » que la poitrine, il n’y a avait pour ainsi nul besoin de « retoucher » une autre partie du corps.   Seulement voilà, la première guerre mondiale est arrivée sans crier gare et la majorité des hommes s’y sont retrouvés conduisant de ce fait les femmes qui jusque là n’avaient accès qu’à un nombre très réduit d’emplois à combler le vide dans presque tous les secteurs. Ceci a immédiatement conduit à un changement radical des modes vestimentaires. De plus, au début du siècle, le corset a déjà une réputation peu enviable. On lui reproche pratiquement tout, de simples maux de tête et maladies cutanées à la tuberculose. Certaines de ces reproches sont justifiées, d’autres ne le sont pas, mais le changement est désormais inévitable   Après la première guerre mondiale, les dames qui ont déjà goûté à la liberté ne souhaitent plus revenir en arrière, mais au même moment elles désirent rester belles et vu qu’elles plus désormais se permettre des tenues plus osées et libres. Le corset glissa donc lentement de la poitrine, « La taille n’est presque plus marquée tandis que les hanches et cuisses sont écrasées, pour satisfaire au look « tubulaire » des années 1920.» Dans les années 30-40 le corset n’existe pratiquement plus contrairement à la gaine amincissante qui gagne de plus en plus de place dans la vie de la gent féminine. Dans les années 50  la gaine devient un accessoire incontournable dans la garde-robe de n’importe quelle femme.   Les années 70 seront pourtant catastrophiques pour la gaine amincissante, l’apparition des mini jupes et autres vêtements plus légers font de la gaine un vêtement obsolète dont on finit par ne plus se souvenir. Sa disparition ne sera  cependant de longue durée. Au début des années 90, elle refait timidement son apparence et la raison est simple : une fois de plus notre corpulence. La mode change rapidement et si il y a encore quelques années un petit ventre et des hanches un peu arrondis ne faisaient pas vraiment de problèmes, les années 90 amènent une nouvelle tendance que l’on pourrait qualifier de « forme parfaite ». La taille doit être bien visible, les hanches nettes et les cuisses galbées, le tout sans le moindre défaut parce que la tenue doit aller comme sur un mannequin. Seulement, contrairement à son aïeule du début du siècle. La femme moderne n’a pratiquement pas de temps pour soi. Prise entre carrière, qui doit être impressionnante, et famille, dont elle a toujours la charge. Il n’est pas toujours facile de se rendre dans une salle de sport pour affiner sa silhouette alors qu’elle est déjà occupée 26 h sur 24. Une seule solution se présente :la gaine amincissante. 

 

La gaine minceur moderne  


Si vous avez envie d’acheter une gaine amincissante et que vous évitez de le faire parce qu’il y a de cela des lustres lorsque vous étiez petite, vous avez aperçu celle de votre mémé et que le souvenir est toujours trop frais dans la mémoire, chassez vos craintes. Elles sont vaines. Les gaines de nos grands-mères bien que relativement plus confortables que les dessous que portaient leurs grands-mères à elles, n’ont absolument rien à voir avec ce qui ce fait aujourd’hui. Tant il serait ridicule point de vue vitesse de comparer une lamborghini et un carrosse à cheval, tant vous n’avez absolument aucun souci à vous faire concernant le confort que vous apportera les gaines contemporaines. Commençons par le fait que le matériel employé aujourd’hui diffère totalement de celui qui l'était à l'époque. Les matières naturelles d’autrefois ainsi que les différentes pièces métalliques qui étaient utilisées, ne sont plus à l’ordre du jour. Les matières actuelles sont essentiellement synthétiques, tout au moins dans leur majorité.  Il ne faudra cependant pas croire que les termes « synthétique » et « mauvais » se doivent à tout prix d'être synonymes. Au contraire, l’apparition de ces différentes matières doit être saluée car elles ont largement contribues à améliorer la qualité des gaines minceur en général. Elles sont de loin plus légères, souples, douces, résistantes et la liste des avantages est loin d'être complète. Quelles sont ces matières auxquelles nous devons les gaines d’aujourd’hui ou plutôt leur confort ? Il s’agit de quelques fibres naturelles comme  le coton, mais beaucoup plus des dérivés du pétrole : polyester, polyamide, elasthanne, lycra, acrylique, coolmax, tactel et tencel (lyocell) pour ne citer que ceux-là.


Les différentes matières et leurs propriétés.

 

Il est difficile et même très pénible de se faire un idée de la gaine amincissante en lisant sa seule composition parce que la liste des produits qui y est mentionne pourrait réjouir n’importe quel chimiste en herbe. Or vu que nous ne sommes tous les amis de Lavoisier et Mendeliev, il ne nous reste très souvent qu’à faire confiance à notre bon sens. Dommage, parce que ces composants nous en disent très long, de loin plus que la majorité des personnes peuvent s’imaginer. En connaissant les propriétés de chaque composant, il vous sera plus facile de faire le choix de votre gaine dans le futur  

Polyester

C’est un dérivé du pétrole, une matière synthétique. En terme technique et chimique, on dira qu’elle est constituée d’une chaîne de molécules qui présentent «au moins 85% en masse d'un ester de diol et d'acide téréphtalique; présentation en filaments, monobrins ou fibres. » C’est une fibre qui peut être employée seule dans le vêtement, mais de manière générale elle l’est toujours en association avec des fibres naturelles ce qui permet d’augmenter et améliorer ses propres propriétés, très souvent, on l’associe au coton ou à la laine. Le polyester a de nombreux avantages, citons juste entre autres l’entretien facile, l’excellente élasticité, l’incroyable résistance aux multiples frottements, et c’est sans oublier qu'après le lavage, il sèche assez vite et est infroissable. Notez cependant que le polyester ne supporte pas la chaleur, par conséquent, le lavage doit se faire maximum avec une eau tiède, le repassage au fer doux, de plus ce dernier a une fâcheuse tendance à pelucher.     

Polyamide

Il n’y a pratiquement aucune chance que vous puissiez trouver une gaine amincissante sans polyamide, le pourcentage peut y être plus ou moins élevé, mais de manière générale il y en aura toujours. C’est quoi cette matière ? Si l’on ne base que sur l’aspect purement chimique de la question,on dira qu’il s’agit d’une matière purement synthétique, encore une fois dérivée du pétrole et qui est « formée de macromolécules linéaires présentant dans la chaîne la répétition du groupe fonctionnel amide; présentation en filaments, monobrins ou fibres. » On distingue quatre grandes variétés de polyamides, les PA-6 que l’on appelle encore polycaprolactames, les PA6-6, les PA 6-10, les PA-11, les PA -12 et les polyamides aromatiques qui portent encore l'appellation d’aramides. La différence entre tous ces polyamides se fait essentiellement au niveau de la longueur de sa chaîne. Parmi les propriétés des polyamides on pourrait citer la résistance à l’usure, une excellente flexibilité, la facilite d’entretien, un bon comportement face au froid, a la chaleur ainsi qu’a de nombreux produits chimiques. C’est sans oublier une autodéfroissabilité parfaite à froid. Notez aussi qu’au toucher les vêtements en polyamide sont soyeux et très doux ce qui les rend davantage confortables. Cependant tout comme les vêtements comportant du polyester, les vêtements en polyamides sont très sensibles à la chaleur. Par conséquent, toutes les recommandations d’entretien données ci-dessus pour le polyester devront être appliquées et dans ce cas.

Lycra

Le Lycra est une microfibre et un polyamide. Ce terme « désigne un tissu composé de segments souples maintenus entre eux par des segments rigides, ce qui représente 85% de polyuréthane segmenté. » Il s’agit aussi d’une marque déposée qui a été patentée par la Société DuPont à la fin des années 50 pour être plus précis en 1959. Comme polyamide, on s’imagine déjà bien ne fusse que d’une manière floue les propriétés que cette dernière peut avoir. Il s’agit notamment d’une incroyable élasticité. Il suffit juste de dire qu’un tissu en Lycra est en mesure de reprendre sans aucun problème sa forme initiale après avoir été sujet à une extension de 7 sept fois supérieure à sa taille initiale. Le Lycra n’est jamais employé en solitaire, mais toujours en association avec d’autres fibres tant naturelles que synthétiques, ce qui contribue à améliorer ses propriétés. D’une manière générale, c’est un tissu très résistant. Il « tient tête » au soleil , a l’eau de mer, au froid et en bref au vieillissement, de plus il est très facile à entretenir et assez absorbant. Cependant, vous devez garder à l’esprit que ce n’est pas l’habit par excellence pour vous protéger du froid. En ce qui concerne l’entretien, il ne supporte pas la chaleur, par conséquent, le lavage doit se faire maximum avec une eau tiède, le repassage au fer doux.

Elasthanne ( Spandex)

Prenez le mot « polyuréthanne » et ne gardez que le suffixe «thanne», ensuite prenez le terme « élastique » et ne gardez que le préfixe « élas » et voilà !!! Vous avez l’Elasthanne, tout au moins le mot, mais c’est quoi comme matière ? L’Elasthanne est un « terme générique désignant les fils à haute élasticité composés d'au moins 85% de polyuréthanne segmentaire. Il s'allonge sous une force de traction jusqu'à 3 fois sa longueur, et reprend rapidement sa forme initiale lorsque la traction cesse d'être appliquée.» C’est une matière largement employée de nos jours qui s’est banalisée dans presque tous les secteurs du vêtement et pour cause, ses avantages sont tellement nombreux et notables qu’il serait impossible de s’en passer. On s’imagine par exemple difficilement un vêtement moulant sans elasthanne. Il est très facile a teinter de même qu’à imprimer. Il démontre aussi une résistance particulière à de nombreuses substances, on pourrait ici citer les détergents, lotions et huiles. Il est  comme le dit son nom très élastique et conserve sa forme même après de multiples déformations. Notons aussi qu’il est très soyeux, doux et agréable au toucher. Il s’entretient aisément, mais noter qu’il est très sensible à la chaleur. Il convient donc d’en tenir compte lors de l’entretien : eau tiède et fer à repasser doux 

Coton 

Vous ne trouverez pas beaucoup de coton dans les gaines, mais il n’est pas totalement absent. C’est l’une des plus vieilles matières textile qui soit employée par l'être humain, les avantages sont nombreux. Elle est facile à l’entretien, très hygiénique, absolument anti-statique, avec une faculté d'absorption et de rétention fantastique. N’oublions pas qu’il supporte facilement les chaleurs élevées. Dans le cas précis de gaines, il est toujours employé avec d’autres fibres synthétiques. Même si vous souffrez d’allergie, il n’y a pas de raison de se faire du souci. Il est vrai qu’il n’est absolument pas du tout élastique, mais c’est justement pour cette raison qu’il n’y a pas de gaine en coton. Le coton dans les gaines est employé pour améliorer les propriétés des fibres synthétiques principales. Par conséquent, vous ne serez confronter à aucun de ses défauts.

Coolmax

Vous avez dit haute technologie dans le domaine vestimentaire, eh bien le coolmax l’est. Si vous avez une gaine minceur qui est réalisé ne fusse qu’en partie avec ce tissu, sachez que vous serez au sec quoi qu’il arrive et quand bien même vous viendrez à être trempé, le tissu se chargera d'évacuer l'humidité à l'extérieur au plus vite. Il n’existe pas de tissu au monde qui sèche plus que vite que celui-ci. «Il garde 8 fois moins l'humidité que le nylon et 14 fois moins que le coton. » En plus d’agir « sur la thermorégulation du corps » et si jusque la il ne vous venait pas en idée de lui chanter des louanges, vous le ferez probablement quand vous saurez qu’il «élimine les mauvaises odeurs.» Cependant, le coolmax, tout le polyamide, polyester, lycra et autres, ne supporte pas la chaleur  Acrylique Il n’est pas vraiment évident que vous trouviez des gaines en acrylique, mais au cas où cela venait à se produire, réfléchissez plus d’une fois avant de la choisir. Elle n’est pas mauvaise comme matière, légère, élastique, très résistante d’une douceur incontestable, absolument infroissable, très facile à entretenir et de surcroît parfait isolant thermique. Seulement voila, avec tous ses avantages, elle a aussi la fâcheuse tendance non seulement a pelucher, mais aussi à jaunir et le comble est qu'il emmagasine l’électricité statique.

Tactel

C’est une microfibre et polyamide qui au départ a été conçue pour entrer dans la confection de vêtements employés lors de sports très intensifs, mais vu que les bonnes idées sont toujours reprises, ce tissu est de plus en plus employé pour la confection de sous-vêtements. L’avantage d’avoir un sous-vêtement avec ce matériel est que vous éprouverez un « confort sensoriel et physiologique » hors du commun. C’est un tissu qui respire et élimine aisément l'humidité qui aurait tendance à s’accumuler sur la peau, ceci facilite « le contrôle du microclimat corporel ». Ajoutons à cela le fait qu’il soit très facile à entretenir très doux, léger et assez résistant.

Tencel (Lyocell )

Cette microfibre contrairement au précédente est naturelle. Elle est d'origine végétale et biodégradable. Elle n’est pas fréquemment employée, tout au moins dans la majorité des gaines que nous achetons, mais il n’est si rare que ça de la trouver. C’est une fibre assez résistante, elle n’est pas vraiment élastique, mais vu qu’elle ne sera employée seule, vous ne ressentirez aucun inconvénient, d’autant plus qu’elle est souple et relativement légère. Elle est douce, mais ce ne sera pas le matériel par excellence en hiver par qu’elle ne conserve pas vraiment la chaleur bien que ces capacités absorbantes soient louables. Vous devrez protéger des vêtements réalisés avec cette fibre de la chaleur à laquelle ils réagiront mal. Le lavage doit se faire à l’eau tiède, le repassage au fer doux et ne les mettez jamais dans un sèche-linge. 

 

Les différents types de gaines 


Si lorsqu’on vous parle de gaine amincissante vous ne voyez que les culottes de « grand-mère » des années soixante, vous avez une idée assez rétrograde sur la question. Certes, ces culottes existent et autant vous dire qu’elles sont à la mode, mais il n’y a pas qu’elles que vous puissiez trouver actuellement. On dénombre une multitude de gaines et le choix n’appartient qu’à celle qui décide de l'acquérir. D’une manière générale, on les classe en fonction de la surface de corps qu’elles couvrent de même qu’en fonction de l’effet de maintien qu’elles offrent.

Le panty 


C’est la très célèbre culotte de « grand-mère » qui a été huée dans les années soixante-dix. Autant vous dire que si vous avez pensé à l'acquérir , vous n’avez aucune raison de rougir. C’est un sous-vêtement qui est a la fois confortable et à la fois invisible sous les vêtements que vous porterez aussi moulant qu’ils puissent être. Certains pantys se contentent juste de « faire disparaître » toutes parties disgracieuses, d’autres essaient aussi de souligner celles qu’on n’aimerait pas vraiment voir complètement disparaître comme les fesses. Les pantys couvrent généralement de la taille aux cuisses, certains montent un peu plus haut que la taille et se retrouvent pratiquement au niveau de la poitrine.

La gaine-culotte 


C'était une évolution de la gaine au moment d'où celle-ci n'était plus vraiment populaire. Aujourd’hui elle revient à la charge plus populaire que jamais. Celle-ci plaira particulièrement à celles qui se sentent mal à l’aise en panty. Elle est légère, douce et vous donnera une silhouette impeccable. Au revoir le petit ventre rond ! Vous pouvez le porter avec n’importe quelle tenue.

Le combiné-culotte 


Si vous souhaitez avoir une silhouette idéale, cette gaine est celle qui vous faut. En une pièce, le soutien qui vous maintien a merveille la poitrine et le reste du vêtement qui vous affine la taille jusqu'aux hanches. Magnifique ! D’autant plus que le combine culotte est très souvient conçu pour un grand maintien alors du coup, adieu les bourrelets et bonjour la silhouette fine, sportive et parfaite. Il sera idéal avec toutes les tenues que vous pouvez avoir envie de porter.

La gaine 


C’est ce sous-vêtement qui au début a été appelé « gaine ». Si vous avez du mal à vous la représenter, imaginez vous une gaine culotte qui serait ...jupe, mini jupe. Si vous la voyez, vous savez désormais ce qu’est une gaine amincissante. C’est un sous-vêtement que contrairement aux premiers, vous ne porterez pas toujours en solitaire, vous pourrez éventuellement ajouter un slip. Il ne sera pas toujours évident de porter cette tenue avec n’importe quelle tenue. Si vous enfilez une robe ou une jupe, il ne se posera aucun problème, au contraire, mais avec une culotte ou un pantalon...

Le combiné-gaine 


 C’est exactement la même chose que le combiné culotte. La différence entre les deux ? Du moment que vous connaissez la différence qui existe entre une gaine-culotte et une gaine tout court, vous ne devrez plus avoir de problème à nous imaginer la différence qui existe entre un combiné-gaine et un combiné-culotte, elle est exactement la même. Comment choisir sa gaine ? Si vous n’avez porte de gaine, vous vous sentirez un tout petit peu...bizarre au début, mais c’est une sensation qui ne durera pas si vous avez choisi la bonne taille. La taille est un vêtement qui doit maintenir, mais en aucun cas serrer. N’oubliez pas que c’est un sous-vêtement et par conséquent vous serez amenés à le porter longtemps. Prêtez attention à la taille en achetant et aussi prenez le soin de mesurer vos hanches question d'être vraiment fixé sur la bonne taille. Si vous achetez en ligne ou par correspondance, on vous donnera une échelle qu’il vous sera facile a suivre et grâce à laquelle vous pourrez aisément vous retrouver. Si vous rendez au magasin, la tache sera encore plus facile. Gardez juste en mémoire que vous ne devez pour rien au monde acheter une gaine si celle-ci limite totalement vos mouvements. Si vous avez de la peine à respirer ou si vous vous sentez mal, prenez la taille supérieure.




Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK